Titre Maître Restaurateur

Titre Maître Restaurateur

Valorisez votre savoir-faire et vos bonnes pratiques, devenez Maître-Restaurateur. Maître Restaurateur est le seul titre d'Etat pour la restauration garantissant une cuisine certifiée faite maison.

Mots-clés :

Décerné par l'Etat, le titre de Maître-restaurateur récompense l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.

Le Maître-restaurateur s'engage à servir une cuisine préparée sur place à partir de produits acquis majoritairement frais. Il garantit également la qualité du service et de l'accueil dans son restaurant.

 

Objectifs
  • Valoriser les professionnels qui cuisinent des plats élaborés sur place à partir de produits bruts et majoritairement frais en valorisant les circuits courts.
  • Identifier les meilleurs professionnels : validation des compétences, cuisine maison, service professionnel, relation client, espaces intérieurs et extérieurs soignés.
  • Le décret n°2015 348 du 26 mars 2015 a apporté quelques modifications au décret de 2007 : obligation de proposer 5 produits régionaux, possibilité qu'un salarié accède à ce titre.

 

Publics concernés
  • Restaurants, auberges, brasseries, bistrots soumis à un régime réel d'imposition.

 

Comment obtenir le titre ?

Si le restaurateur estime que son établissement correspond au cahier des charges, il demande qu’un audit soit réalisé par un organisme certificateur indépendant (AFNOR, CERTIPAQ, VERITAS). Il présente ensuite son dossier de candidature à la préfecture. Après évaluation et contrôle, le titre de Maître Restaurateur peut alors être délivré par l’État, au travers du préfet du département. Il est attribué pour une durée de 4 ans.

> Comment obtenir le titre de maître-restaurateur ?

 

Quels avantages ?

Le titre de maître-restaurateur, accordé par le préfet de département, est la seule distinction décernée par l'État dans le secteur de la restauration traditionnelle.

Le maître-restaurateur a le droit d'apposer la plaque officielle à l'entrée de son restaurant et d'utiliser le titre dans ses supports de communication. Il est ainsi valorisé vis-à-vis de sa clientèle et du reste de la profession.

De plus, afin de récompenser cette démarche en faveur de la qualité et de la modernisation du secteur, l'obtention du titre ouvre droit à un crédit d'impôt. Ce crédit d'impôt représente 50% des investissements éligibles plafonné à 30 000 euros, réalisés l'année civile de l'obtention du titre de l'obtention du titre et l'année suivante jusqu'au 31 décembre 2017.

 

> www.maitresrestaurateurs.com