BAROMÈTRE CCI NORMANDIE #4 COVID-19

Publié le 17/04/2020

Pour mieux appréhender les besoins exprimés et être plus efficaces devant le flux grandissant des demandes, les CCI de Normandie ont mis en place depuis le 16 mars un baromètre hebdomadaire visant à recueillir les indicateurs clés pour prendre le pouls économique du territoire.

Mots-clés :

Infographie du baromètre n°4

Cette étude menée à l’échelle de la Normandie permet de sonder 500 entreprises représentatives toutes les semaines soit une centaine sur chaque territoire, réparties comme suit :

  • 31% d’entreprises industrielles
  • 42% d’entreprises du tertiaire
  • 27% de commerces dont 5% de la grande distribution
Les chiffres clés identifiés de la semaine du 13 au 17 avril
  • Au global, les chiffres du recours au chômage partiel bougent peu.
  • Une légère reprise d’activité se confirme avec 5 points de plus d’activité dans le commerce notamment non-alimentaire autorisé à reprendre (en livraison ou click & collect).
  • En 1 mois, le chômage technique total a perdu 10 points. Les entreprises concernées ont dans leur ensemble mis en place des rotations de collaborateurs afin de respecter les gestes barrières.
  • Les financements commencent à arriver (+10 points par rapport à la semaine dernière). Toutefois 2/3 des entreprises n’ont toujours rien reçu.

La question de la semaine

Une nouvelle question a été posée cette semaine : A quelle échéance votre entreprise risque-t-elle de souffrir d’un manque de trésorerie ?

  • Pratiquement 1 entreprise sur 2 prévoit des problèmes de trésorerie dans les 2 mois à venir dont près de 10% dans les 2 prochaines semaines. Ce qui confirme l’importance du traitement rapide des demandes d’aides.
Ce qu’il faut retenir cette semaine
  • Le moral des dirigeants reste globalement stable. On observe le même phénomène d’amélioration chez les commerçants que celui rencontré la semaine dernière dans l’industrie.
  • Un sentiment d’inquiétude pour l’avenir se fait sentir notamment sur la crise économique pressentie en post-confinement.
  • Une vraie inquiétude monte dans le secteur du tourisme non concerné par la 1ère vague de déconfinement prévue. Le secteur attend un geste fort de la part de l’Etat dû à ce manque de perspectives à court terme.

 

 

 

Télécharger le baromètre #4

 

 

Voir toutes les actualités